CIRCUIT
MADAGASCAR
Où partir ? A Madagascar Evidemment !
INFORMATIONS PRATIQUES
Formalité d’entrée

LE VISA EST OBLIGATOIRE. Actuellement, le visa délivré par le consulat avant le départ ou à l'arrivée, pour une durée de moins d'un mois, est gratuit. Dans tous les cas, fournir un passeport valable 6 mois après le retour.

Santé

Madagascar ne possède pas encore d'infrastructure médicale d'urgence, hormis l'hôpital militaire de Tananarive et le récent Espace médical, sorte de SAMU-SMUR privé, plus ou moins performant. En cas d'accident grave ne pouvant être pris en charge sur place, il faut immédiatement contacter votre assurance assistance - rapatriement, prise avant votre départ bien sûr, pour être rapatrié à Tana puis à La Réunion, ou vers l'Europe

* Le paludisme:

Le paludisme est présent à 90 % à Madagascar. En cas de fièvre pendant ou après le voyage, il vous faudra consulter rapidement un spécialiste. Le risque de paludisme est moins fréquent dans les Hautes Terres sauf de novembre à avril ; en hiver il y est quasi nul. Le risque est constant toute l'année sur les côtes Est et Nord en raison de la végétation plus dense et d'un taux d'humidité plus élevé que sur la côte Ouest. Cela dit, il est indispensable de prendre un traitement antipaludique.

Les règles à observer concernant la prévention :

  • le soir, porter des vêtements les plus couvrants possible
  • sur les parties découvertes, utiliser lotions ou crèmes répulsives efficaces.
* Autres problèmes
  • L'eau : ne jamais consommer l'eau du robinet. Ne boire que de l'eau minérale en bouteille ou des boissons capsulées. Se laver les mains au savon avant chaque repas.
  • La tourista : en raison des changements d'alimentation et de climat, on échappe rarement à ce que l'on appelle une tourista, la « courante » locale.
  • L'hépatite A : transmise par l'eau et l'alimentation, est très fréquente. La vaccination est indispensable.
  • Le soleil : couvrez-vous la tête, mettez des lunettes de soleil et enduisez-vous de crème solaire à indice élevé. Pensez à boire beaucoup.
  • Les petites bêtes : De moustiques appelées mokafohy pullulent sur certaines plages. S'enduire de répulsifs et de citronnelle.
* Vaccinations

Aucun vaccin n'est obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe, mais il est recommandé d'être à jour pour les vaccins suivants :

  • DTCP
  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Fièvre typhoïde
  • Fièvre jaune : obligatoire uniquement si un voyage en Afrique noire continentale est prévu avant ou après votre séjour.
Assurances

Il est obligatoire de souscrire une Assurance Assistance – Rapatriement et éventuellement une Assurance Annulation Vol + Circuit.

Langue

La langue malgache fait partie de la famille des langues malayo-polynésiennes, comme l'indonésien, dont elle est issue. Néanmoins, elle a intégré des influences bantoues, arabes et européennes. À Madagascar, vous n'aurez pas de mal à vous faire comprendre : on parle le français dans toute l'île. Ce qui ne signifie pas pour autant que tout le monde parle le français. Cela dépend de l'endroit où l'on se trouve (ville ou campagne), mais aussi de la génération de votre interlocuteur. Avant 1975, le français était parlé couramment par 60 à 70 % des Malgaches.!

Décalage horaire

En horaire d'été français, compter 1h de plus à Madagascar : quand il est 12h à Paris, il est 13h à Tananarive. En horaire d'hiver, compter 2h en plus : quand il est 12h à Paris, il est 14h à Tananarive. Avec une rapidité déconcertante, le soleil se lève vers 6h et se couche vers 18h durant l'hiver austral, mais gagne sensiblement en amplitude le reste de l'année.

Argent

L'unité monétaire est l'ariary (Ar), qui a remplacé en 2005 le franc malgache (Fmg). L'ariary ayant quelques difficultés à s'imposer et les prix étant encore souvent donnés en Fmg. Compte tenu de la fluctuation du cours, nous avons choisi arbitrairement d'utiliser 2 800 Ar pour 1 € dans nos conversions.

* Chèques de voyage : valable uniquement si vous voyagez un bout de temps sur place car les commissions prélevées sont importantes. Les retraits avec les cartes de paiement sont eux aussi assez taxés

* Cartes de paiement : important : à Madagascar, la plupart des distributeurs prennent la carte Visa. Les commissions sont souvent constituées d'un pourcentage du montant de votre retrait ET d'un montant forfaitaire. On trouve des distributeurs automatiques d'argent liquide dans presque toutes les banques des villes.

Toute l’équipe lmto