CIRCUIT
MADAGASCAR
Où partir ? A Madagascar Evidemment !
L’origine des Malgaches

Les différentes hypothèses scientifiques convergent vers l'existence de deux grands courants migratoires ; le premier venant d'Asie du sud-est, l'autre d'Afrique orientale, cela dès le VIIème siècle.

Ces populations d’origines austronésiennes se sont donc installées sur l'ile-continent emportant avec eux la culture du riz, la pirogue à balancier.

D'un côté, les peuples issus de l'Afrique orientale qui étaient en majorité des pêcheurs, paysans descendant des esclaves ont développé la culture des terres brûlées et l'importation de zébus.

Lieu de passage incontournable de la route des indes, Madagascar est vite devenu un lieu d'échange et de métissage.

Le paysage malgache

L'une des plus grandes îles du monde, l'île-continent, l'île Rouge, toutes ces images de Madagascar cachent le sanctuaire d'une nature unique au monde et une mosaïque de peuples.

À l'intérieur du pays, les terres se dénudent peu à peu, les fleuves charrient la latérite rouge tandis que les collines et les maisons traditionnelles de pisé font le charme des Hautes Terres.

Sur la Côte Est, la pluie, les vents et le souvenir des pirates européens confèrent à cette verte nature, une histoire à la Joseph Conrad. De juin à septembre, les baleines à bosse squattent l'île paradisiaque de Sainte-Marie pour se reproduire et mettre bas avant le retour vers la mer du nord.

Plus au sud, les paysages virent au bush épineux et semi-désertique. Dans le Sud se trouve la troisième plus grande barrière de corail de notre planète, la côte y est restée complètement sauvage. Les récifs coralliens malgaches font partie des plus beaux sites de plongée du monde.

Dans l'Ouest lointain, Majunga affiche son influence musulmane, tandis que la savane piquetée de baobabs rappelle l'Afrique. La Cote Ouest est le domaine des criques, des plages de sable blanc et des îlots coralliens quasi inhabités.

Enfin, à la pointe nord de Madagascar, Diégo-Suarez conserve les traces du dernier avant-poste de la colonisation française ; la baie de Ramena est considérée comme l'une des plus belles baies du monde.

La faune et la flore

L'île a développé des espèces de plantes et d'animaux uniques au monde.

La faune et la flore de Madagascar sont d'une richesse inouïe ; ici vivent et poussent des espèces uniques au monde, tant dans leur forme que dans leur nombre.

Madagascar est un véritable sanctuaire de la nature de par l'originalité et la diversité de sa faune et de sa flore.

Toute l’équipe lmto